La Validation des acquis de l’expérience

Pourquoi ?

  • Faire reconnaître et valoriser ses compétences
  • Attester d’un niveau professionnel atteint par une qualification reconnue
  • Obtenir un diplôme pour accéder aux concours de la fonction publique ou poursuivre des études supérieures
  • Accéder à un nouveau poste ou prendre de nouvelles responsabilités

Pour qui ?

« Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification… »

(loi de Modernisation Sociale n° 2002-73 du 17 janvier 2002) Code du Travail – Sixième Partie

« La formation professionnelle tout au long de la vie » Livre IV – Articles L6411-1 , L6412-1 et titre II L6421-1 à 4 et L6422-1 à 10

Les deux seules conditions requises sont :

  •  D’avoir au moins un an d’expérience salariée, non salariée ou bénévole. (la loi du 8 août 2016 (dite loi Travail))
  • Que ladite expérience soit en cohérence avec le contenu et le niveau du diplôme visé.

Financement

  • Le compte personnel de formation (moncompteformation.gouv.fr – le code CPF à renseigner est le 200)
  • Demandeur d’emploi chéquier VAE à demander auprès du conseil régional
  • Congé VAE  auprès des OPCO